C2SU

Corporation des Carabins de Sorbonne Université

Des conseils pour les jours à venir :)

Buenos dias todo el mundo 🙂

A la rescousse pour ces derniers jours, on vous a concocté avec toute l’équipe du Tuto un méga récapitulatif des trucs à faire et ne pas faire durant ces derniers jours. C’est un ensemble de conseils validés par les tuteurs, on espère que cette expérience pourra vous être profitable. Bref, c’est parti, on va procéder chronologiquement !

La veille du concours, le stress atteint son paroxysme, on a l’impression de tout oublier, qu’on est nul et qu’on y arrivera jamais : ne vous inquiétez pas, c’est la même pour tout le monde, après 3 mois et demi de boulot intense comme vous avez pu fournir, c’est normal que l’arrivée du jour J ait un impact important psychologiquement. Le but va être d’arriver à gérer ce stress et les moyens sont nombreux et variables selon les personnes ! Certains préfèrent ne rien faire de la journée, ce qui peut être un bon plan pour décompresser, et, en général, on est trop stressé pour arriver à être vraiment productif. Si vous choisissez de ne pas bosser, profitez en pour faire au moins des trucs qui vous plaisent : voir vos potes, votre famille, sortir se balader, aller au ciné, jardinage, cuisine ou défoncer des zombies sur une console de jeu, bref, tout est valable du moment que ça vous fait DU BIEN.

Vous pouvez choisir de travailler, faire ressembler la veille à un jour banal peut permettre de relativiser. Cependant, refaites des chapitres que vous maîtrisez ! Inutile de se lancer dans des trucs que vous ne savez pas bien et qui vous feront plus stresser qu’autre chose. Vous pouvez également faire du 50/50, bosser un peu le matin et prendre votre aprèm pour vous préparer pour le lendemain.

En effet, prendre du temps pour bien se préparer pour le concours est hyper important et vous évitera toute source de stresse liée à un imprévu survenant au beau milieu de la journée à Villepinte. Pour être au taquet, on a plusieurs conseils.

Premièrement, dormez. C’est simple, mais si vous n’avez pas votre quota de sommeil pour le concours c’est un coup à passer à côté de la plaque. Faites des bonnes nuits de sommeils à partir de maintenant, c’est super important d’être en forme. Si la veille vous n’arrivez pas à dormir le soir, ne prenez pas de somnifères si vous n’êtes pas habitués, et de manière générale n’essayez aucune nouvelle substance (bêta-bloquants …) si vous ne savez pas comment vous y réagirez.

Ensuite, les trucs essentiels à mettre dans votre sac la veille :

  • La convocation => surtout faites des photocopies que vous répartirez dans plusieurs sacs/poches/caleçons/chaussures, pour en avoir toujours une en réserve le jour J, si vous veniez à les perdre.
  • La carte étudiante [on va vous demander de sortir ces deux documents avant chaque épreuve, donc mettez là dans un endroit facilement accessible]
  • Plusieurs feutres noirs
  • Une réserve de doliprane/spasphon/smecta au cas où le stress aurait des mauvais effets sur votre système hépato-gastro-entérologique (tmtc), ce qui est plutôt, je vous l’avoue, très fréquent. 
  • Remplir son sac de bouffe en tout genre, de truc que vous aimez (limitez la choucroute et le cassoulet quand même, c’est pas ouf à Villepinte), et à boire également. 
  • Votre porte-bonheur, grigri que vous trimballez dès que vous avez besoin d’un peu de chance, ou bien rien du tout (puisque vous considérez que ça sert à rien tant que Germain Trugnan lui même n’aura pas prouvé scientifiquement qu’un objet tel qu’un fer à cheval puisse porter chance). 
  • /!\ Une montre (ne JAMAIS compter sur une horloge dans la salle, selon la place qui vous sera attribuée, vous pourrez ne pas la voir) ou un réveil
  • Vos cours de physiques ou fiches (attention les tables à Villepinte sont petites, il vaut mieux synthétiser en fiches et de les organiser si vous voulez pas vous retrouvez avec des votre grille perdue au milieu des cours de magnétisme (vécu))
  • /!\ Calculatrice

Pour finir, à Villepinte, pour essayer de vivre au mieux votre journée (si si je vous jure c’est possible), quelques moyens :

  • Le matin mangez, c’est quand même bien d’avoir du sucre dans le sang (postprandial, sang circulant riche en glucose toussa). 
  • Habillez vous façon oignon, c’est à dire avec plusieurs couches de vêtements que vous pouvez retirer les uns après les autres, car il peut faire assez froid pendant le concours. 
  • NE PRENEZ PAS L’ASCENSEUR, ON SAIT JAMAIS !! 
  • Faites un câlin à quelqu’un que vous aimez (Farida ?) avant d’entrer dans le hall.
  • Répétez vous que vous allez y arrivez, vous êtes des putains de warriors de la mort qui tue, croyez en vous, et surtout repensez à tous les concours blancs que vous avez faits, vous allez voir que c’est vraiment pas différent.

La physique arrive en premier le matin (on a tous injurié la fac pour nous plomber avec ça dès le début). Cette matière est globalement très peu réussie, il faut plus la voir comme une épreuve « bonus » ou chaque point grappillé est un plus, mais ce n’est pas une catastrophe de la rater ! De manière générale, pendant une épreuve, ne paniquez pas si vous ne savez pas quelque chose, c’est NORMAL de ne pas tout tout tout savoir vu le volume de connaissances qu’on vous demande. Essayez de cocher votre grille progressivement (par exemple page par page), et pas tout d’un coup à la fin, c’est un coup à tout décaler. Si vous avez le temps, relisez et vérifiez que vous n’avez justement pas décalé.

Après une épreuve, oubliez la, passez à la suite et restez concentrés sans penser aux erreurs que vous auriez pu faire ou aux endroits où vous aviez des doutes. Entre les épreuves, il n’est pas forcément nécessaire de travailler (mais vous pouvez le faire si vous avez l’impression d’en avoir besoin), se donner un point de rendez vous avec ses potes est une bonne alternative pour essayer de décompresser quelque peu.

Pour finir la journée, la dernière épreuve est l’UE2, le soir, alors que vous êtes crevés après une journée aussi intense. Il est hyper important de rester au taquet, concentré pour ne pas faire d’erreurs bêtes à cause de la fatigue. Mettez vous des claques s’il le faut, mais il faut absolument rester alerte pendant toute la durée de l’épreuve !

Et voilà, votre journée est terminée, et tous les P2 seront là pour vous accueillir à la sortie, vous ambiancer, et vous guider sur les routes du BPB (comprenez Beer Pong Bar) pour les plus courageux !

D’ici là on vous plein de gros bisous, on est toujours dispo si vous avez des questions à nous poser, et on vous souhaite plein de courage pour les derniers jours !

Des bisous de tous vos tuteurs 😉

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *