C2SU

Corporation des Carabins de Sorbonne Université

Témoignage : Léa.

Bizuth ou carré ? Votre place ?
Bizuth en pharma.
Classement médecine : 622 au S1 et 408 au final
Classement pharma : 479 au S1 et 281 au final

Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ?
J’ai fais mon bac à l’étranger (en Allemagne) donc j’ai un baccalauréat européen. Je dirais que c’est l’équivalent d’un bac S avec mention TB.

Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PAES ?
Non je suis rentrée en PAES à 18 ans.

Logement personnel ou familial ?
J’habitais seule dans un appart et mon père qui travaillait de temps en temps sur Paris venait régulièrement.

Durée du trajet domicile-fac ?
Très rapide, 15 minutes à pied. J’avais beaucoup de chance 🙂

Avez-vous une méthode de travail bien précise ?
J’étais très très rigoureuse dans mon travail et donc oui j’avais une méthode assez précise. J’ai assisté à tous les cours (certaines personnes préfèrent ne pas aller en cours et apprendre et réviser directement après il faut voir ce qui est mieux pour toi). Au S1 je n’allais pas en amphi donc je visionnais les cours à la maison. Au S2 j’en ai eu marre d’être toujours enfermée donc je me rendais à la fac tous les jours pour les cours. Comme j’habitais pas loin ça ne me perdait pas de temps et puis je voyais un peu de monde même si en général je n’osais pas trop aller vers les autres. Après avoir regardé les cours, l’après midi je bossais les cours du matin ou bien j’allais en ED à la fac les jours où il y en avait. Ce n’est pas toujours possible de tout revoir le jour même mais il faut vraiment essayer d’en faire un maximum. La plupart du temps je re-lisais le cours à haute voix car j’ai une mémoire auditive. Parfois je me faisais des petites fiches mais le problème c’est que comme il faut tout apprendre en général ça me prenait trop de temps et ce n’était pas forcément très utile donc j’ai vite arrêté. Le vendredi comme il n’y a pas cours j’en profitais pour réviser le programme du tutorat pour le samedi matin et pour revoir les choses que je n’avais pas eu le temps de voir pendant la semaine. J’avais pris une prépa privée du coup j’allais aussi au TD de la prépa qui dure une demi journée le vendredi. Chaque samedi matin j’allais au tutorat. Personnellement ça m’a vraiment beaucoup aidé car le plus important c’est vraiment de s’entraîner. Après évidemment quelques fois les sujets sont trop difficiles ou un peu tirés par les cheveux mais l’idée c’est de s’entrainer et cela permet de se remettre en question sur certains points du cours. En ce qui concerne les classements, si on est bien classé ça fait plaisir bien sûr mais il fait pas non plus accorder trop d’importance aux classements car les conditions ne sont quand même pas les mêmes que celles du vrai concours. Ensuite, le samedi après-midi et le dimanche je revoyais des cours plus anciens ou bien encore ceux de la semaine si besoin. Je faisais beaucoup de QCMs c’est vraiment super important ! Que ce soit dans les matières à réflexion ou les matières à par coeur car ça permet de voir le genre de détails qui comptent. Bon après évidemment ça c’est le scénario idéal et en pratique parfois c’est difficile de rester à jour en particulier au S1. Il faut pas paniquer de trop car il y a une période de temps sans cours pour réviser (mais ça passe trop vite !). Le premier et le deuxième semestre sont vraiment différents. Le S1 c’est une course contre la montre, la grande difficulté c’est le temps ! Il faut vraiment essayer de ne pas prendre de retard ou le minimum. Le S2 n’est pas pareil car il y a beaucoup plus de temps et une période de révision de 5 semaines ! Par contre il ne faut pas oublier les cours du début du semestre et être organisé pour tenir sur la durée.

Combien de temps travailliez-vous par jour ?
J’étais très régulière. Je travaillais en moyenne 11 heures par jour sans compter les pauses. J’ai très rarement voire jamais travaillé moins de 10 heures ou plus de 12 heures. Le matin je me réveillais vers 6h30 pour être prête à travailler à 7h30 au plus tard. Et puis je bossais tout le matin et l’après midi jusqu’à 20 heures. Je m’autorisais une pause de 30 minutes-1 heure à midi et une autre petite pause dans l’après-midi. Personnellement je ne pouvais pas travailler le soir après manger, j’étais beaucoup plus efficace le matin. Je crois qu’il faut mieux se donner une plage horaire plutôt que se dire je dois finir ça et ensuite j’arrête. Il faut être réaliste on a jamais fini ! J’essayais de faire le maximum de ce que j’avais planifié mais si je n’avais pas eu le temps de tout faire je reportais au lendemain. Contrairement à ce que revendiquent certaines prépa ou à certaines idées reçus il n’est pas du tout intéressant de bosser 14 heures pas jour et il faut mieux se reposer le soir (ou le matin, après ça dépend de la personne). La PAES c’est quand même une année entière donc il faut se préserver un peu.

Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?
J’ai pris une prépa (EXCOSUP) où j’ai fais un stage de pré-rentrée à partir de mi août. Autant je pense qu’une prépa à l’année ça ne serre à rien autant là je pense que le stage de pré-rentrée que ce soit au tutorat ou dans une prépa privée est très utile et permet quand même de se préparer un peu ne serait-ce que mentalement à ce qui va suivre ! (mais méfiez vous quand même des affirmations du style en deux semaines vous verrez 60% du programme de PAES…)

Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?
C’est très difficile et assez frustrant. Les classements de ma prépa n’étais pas du tout représentatifs car on était seulement une vingtaine et en plus tous des primants. Le tutorat permet quand même d’avoir une idée et de savoir si on est plutôt dans la première moitié ou dans la deuxième moitié mais de là à extrapoler les résultats et en déduire son classement sur toute la promo je ne pense pas que ce soit possible car en général il n’y a pas beaucoup plus de 500/600 personnes au tuto. Au S1 j’étais pas super bien classée, par contre au S2 j’étais quasiment toujours dans la barre des 15 % voir même encore mieux classé ce qui m’a donné de la motivation ! C’est difficile de ne pas pensée aux autres mais je pense que c’est vraiment la meilleure chose à faire, il faut essayer de se focaliser sur son propre résultat sans trop chercher la comparaison avec les autres. Il faut aussi se dire que les gens qui viennent au tutorat ne sont pas forcement représentatifs de la promo et le niveau est surement un petit peu supérieur car beaucoup abandonnent ou travaillent moins en se disant qu’ils l’auront en deux ans et ne viennent pas au tutorat. Les gens qui viennent au tutorat sont pour la plupart des personnes qui ont toutes leur chances d’avoir le concours donc cela rehausse un peu le niveau je pense.

Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?
Je ne connaissais personne en deuxième année mais je dirais que j’admirais quand même tous les P2 et ceux que je voyais au tutorat le samedi matin. Ils étaient tous très sympas et on pouvait leur poser des questions sans problème.

Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
Pas du tout !!! J’ai énormément bosser la physique. J’étais assez doué dans cette matière et même si je trouvais que c’était difficile je n’ai pas abandonné ! Et puis le jours J je ne sais pas trop ce qui c’est passé, j’ai pas su faire alors que j’avais vraiment bossé les annales et que j’avais bien appris les cours… Résultat : 6/20 🙁 Beaucoup de monde on eu une meilleure note que moi alors qu’ils n’avaient même pas ouvert les diapos ou le poly de biophy ! Ca m’a vraiment dégoutée !!! Le conseil que je donnerai c’est de bosser la physique si vous en avez les moyens mais de ne surtout pas négliger le reste. Moi j’avais mis l’anat de côté alors que dans cette matière si on sait on sait c’est à dire qu’on ne peut pas se planter le jour J contrairement à la physique ! Après évidemment une bonne note en physique ça peut faire la différence mais ça reste très risqué. En plus c’est le premier examen au S1 donc STRESS ++++

Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?
Oui, E*****P.

Pourquoi ?
J’ai hésité et en fait j’ai eu peur de ne pas avoir tous les outils pour réussir si je ne prenais pas de prépa. En fait je regrette beaucoup car ça ne m’a vraiment rien apporté. Ce qu’on doit savoir on l’a avec la fac et puis le tutorat et là pour les QCMs. Si c’était à re-faire je ne prendrais pas de prépa. Par contre ce qui me semble plus intéressant ce sont les concours blancs style concours + qui permettent de s’entrainer davantage et te forceront à rester à jour. Personnellement j’avais assez de volonté pour travailler seul mais évidemment le choix de prendre une prépa peut dépendre de ta capacité à bosser et à te motiver par toi même ce qui n’est pas toujours facile. Dans tous les cas ne prends pas E*****P ! Les profs ne sont pas compétents et les TD et concours blancs de très mauvaise qualité (e.x. questions hors programmes, fautes dans les énoncés, difficultés pas représentatives du vrai concours). D’après ce que j’ai pu entendre M*****P est bien mieux donc si tu dois choisir renseigne toi bien (ce que je n’ai pas fait).

Vacances ?
Ce qui est difficile c’est qu’il n’y a pas de petites vacances pendant l’année (toussain, février, pâques…). Ca change beaucoup du lycée où il y a quand même des petites pauses. Par contre les vacances de noel sont des vraies vacances car juste après le concours du S1. Il faut en profiter un max et très sincèrement bosser le S2 pendant cette période ne va pas servir à grand chose. Cette coupure est indispensable pour attaquer le deuxième semestre qui est très long (et il y a largement le temps de tout apprendre donc bosser pendant les vacances n’est pas une bonne idée).

Sorties ?
Je ne suis quasiment pas sortie de l’année. J’aurais pu car comme je l’ai expliqué je ne bossais pas après 20 heures. Mais j’étais tellement crevée après ma journée de travail que je ne me sentais pas d’attaque. Je préférais me reposer en regardant quelques series plutôt que de sortir tard et d’être nase le lendemain… Après il ne faut pas s’empêcher de sortir de temps en temps. Je n’en ressentais pas le besoin mais si ça peut vous changer les idées franchement quelques fois dans l’année ça peut aussi être bénéfique.

Et les parents dans tout ça ?
Je ne les voyais pas très souvent car ils habitent en Allemagne. Mais ils me télephonaient quasiment tous les jours et je pouvais compter sur eux. Quand mon père venait il s’occupait des tâches ménagères et me faisait les courses ! Et puis lors du concours au S1 et au S2 mon père s’est assuré d’être sur Paris pour ne pas me laisser stresser seule.

Quelle était votre attitude en cours ?
J’étais toujours très attentive et j’essayais de suivre le mieux possible. Après il y a des matières ou si tu n’a pas jeté un coup d’oeuil sur le cours avant ce n’est pas évident de suivre. Par exemple en anat ou en histo j’étais souvent un peu larguée… Dans ce cas là regarder les cours ne m’aidait pas tellement à les apprendre. Néanmoins j’ai assisté à tous les cours (sauf le membre inf en anat du S1) et je pense que c’est quand même utile car les profs expliquent bien (pour la plupart !) et même si les polys/presentations power-point sont plutôt complet le prof insiste parfois sur des détails. Dans certaines matières tu peut plus facilement te rendre compte des infos qui sont vraiment essentielles. Et puis c’est toujours plus sympa que de passer ses journées entières à apprendre seule.

Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?
Les tut’s ++++++ Ils sont vraiment très bien fait. Je dirais même qu’ils sont indispensables. Surtout en anat où les polys ne sont pas toujours annotés. Le tut BDA est aussi plutôt utile. Par contre il faut quand même être vigilant. Par exemple en UE6 au S2 certains cours ont un peu changé et donc il fallait quand même ce baser sur les diapos du cours et oublié certains détails plus au programme. J’ai aussi acheté plusieurs spiralés de QCMs. A chaque fois que j’avais vu un chapitre je faisait des QCM (aussi sur la banque du tuto) pour vérifier si j’avais bien appris. En biostat il y a aussi le livre des profs qui peut servir car il contient le cours et des exercices type concours.

Vos matières préférées ?
S1 : Biochimie +++ (j’adorai vraiment ça), Biologie cellulaire, Chimie organique (pas facile mais très intéressant et super satisfaisant quand tu as compris le truc !)

S2 : J’ai beaucoup aimé les matières du S2. UE6, UE7 (sauf le droit, je trouvais ça chiant), UEP et même l’anat que j’ai vraiment détesté au premier semestre.

Celles que vous détestiez ?
S1 : Anatomie ++++ J’ai vraiment eu du mal. Je n’ai pas touché au membre inf et j’ai même pas fait le membre sup en entier ! Je pense que c’est vraiment dù au manque de temps car les cours débute en novembre pour un concours mi décembre (à mon avis ils le font un peu exprès quand même !)
J’aimais bien la biophysique et la radioactivité par contre j’ai pas du tout aimé les cours sur le magnétisme et la thermo (ennuyeux +++ et difficilement abordables).

S2 : J’ai pas eu de difficultés particulières c’est juste que l’ensemble est une masse considérable de choses à savoir ! J’avais un peu peur des QROCs en UE7 mais franchement c’est pas si terrible que ça. Il y a des questions qui peuvent tomber et puis d’autres qui ne tomberont jamais. Et sincèrement oui il faut connaître tout les détails mais non ça ne sert à rien d’apprendre les trucs mot pour mot (inutile et de toutes façon impossible).

Quelle(s) sont (est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?
Ca coincide bien avec les matières que je n’ai pas aimé ! Donc l’anatomie du S1 et la physique. J’ai aussi eu quelques soucis en chimie G. Les exercices ne sont pas hyper compliquée quand on connait bien le cours mais la grosse difficulté c’est la contrainte de temps. Et puis il faut faire gaffe avec les calculs de tête qui ne sont vraiment pas évident parfois. C’est bête de se tromper dans l’application numérique quand tout le raisonnement est juste ! J’ai eu un peu de mal à apprendre tout les mécanismes réactionnels en chimie O au S1 mais comme je trouvais ça intéressant en y passant beaucoup de temps ça à fini par rentrer. Je vous conseils vivement de ne pas faire l’impasse sur la chimie O car si on l’apprend bien ce sont des points assurés au concours alors que le chimie G il peut y avoir de mauvaises surprises… Et puis il y a aussi le chapitre sur la thermo/energie en physio qui a été source de beaucoup d’énérvement car vous vous rendrez assez vite compte que les questions sont redondantes mais souvent ambiguës et dans certains cas il est impossible de savoir ce que pense le prof (les mêmes items mots pour mots sont corrigés un coup vrai un coup faux de quoi être assez frustrée).

Celles qui vous ont semblé faciles ?
La bio cell, la biochimie, la physio, l’anat du S2 (il faut dire que je l’ai super bossé car je ne voulais pas faire la même erreur qu’au S1), l’UE6, l’UEP (ça peut sembler super compliqué car tout les cours sont la même semaine et ça va super vite mais en fait les questions ne sont pas si dur et c’est beaucoup de par coeur) et l’UESC2.

Avez-vous travaillé avec les annales ?
Oui c’est très importants ! Au premier semestre je n’ai pu avoir accès aux annales que tardivement (a deux semaines du concours) donc je n’est pas pu optimiser leur utilisation. Au S2 par contre Je suis allé les chercher dès leur parution sans avoir à les commander donc j’ai pu toutes les faire au moins 2 ou 3 fois. Vous vous rendrez vite compte qu’au S2 il est fondamental d’apprendre (pas juste de les faire) par coeur les annales de physio et d’anat. Et puis même si c’est plus variés dans les autres matières c’est hyper important de bien les travailler.

Etiez-vous motivée ?
Evidemment ! Qu’elle question 😉
Il faut vraiment le vouloir pour pouvoir se donner à fond toute l’année. Après c’est normal d’avoir des moments de doute de temps en temps mais il faut vite se reprendre et surtout croire en soi.

Au point de vue sommeil ?
Je n’ai vraiment pas négligé mon sommeil. Je n’ai pas la chance de pouvoir dormir 6 heures et être super en forme le lendemain. Donc comme je disais tout à l’heure le soir j’arrêtais de bosser vers 20 heures et ensuite je passais un peu de temps à dîner et à regarder des séries jusqu’à 22 heures environ et puis au dodo ! Donc je dirai que je dormais environ 8/9 heures ce qui est vraiment un minimum physiologique pour moi. Surtout ne croyez pas ceux qui vous disent qu’ils bossent chaque jour jusqu’à 3 heure du matin : soit ce n’est pas vrai, soit ils se lèvent à midi, soit si c’est vraiment le cas ils ne sont surement pas efficaces et ne tiendront pas toute l’année.

Gros stressé ou plutôt relax ?
Je ne dirai pas que j’étais relax mais pas non plus super stressée. En fait c’est assez étrange car au lycée j’étais méga hyper super stressée, c’était maladif. En PAES la différence c’est qu’il n’y a plus d’interro surprises, de tests ou de notes et c’est vraiment ça que je ne supportais pas dans le secondaire. Il faut savoir travailler seul sans que quelqu’un soi derrière toi à te le rappeler. C’est vraiment une organisation qui me convenais mieux et donc même si l’enjeu était au final beaucoup plus important que le bac je n’étais pas si stressée que ça ! (sauf le jours J où là quand même si tu n’est pas stressée ce n’est pas normal !)

Pratiquiez-vous une activité sportive en PAES ?
Je n’avais pas beaucoup de temps pour ça mais j’allais quand même courir chaque dimanche matin. J’adore ça et ce sport à l’avantage d’être très rapide. Ca ne me prenait pas plus d’une heure et je me sentais beaucoup plus apte à travailler après. Evidemment vous ne pouvez pas vous permettre de faire 10 heures de natation en compétition par semaine mais si vous avez une activité qui vous plait n’hésitez pas à la pratiquer ne serait-ce qu’une heure dans la semaine. Ca permet de sortir et de s’aérer.

Quels étaient vos loisirs ?
Je regardais pas mal de séries à la maison le soir pour me détendre et surtout pour penser à autre chose.

Passer bizuth selon vous c’est… ?
Ce n’est pas gagné d’avance surtout dans une fac comme paris 6 qui est réputé être une fac de doublants (anatomie/par coeur ++++). Mais cela dit ce n’est pas infaisable, il y en a chaque année qui y arrivent et donc pourquoi pas toi ? Il faut mettre toutes ses chances de son coté. Si tu vises d’autres filières que médecine c’est encore un peu plus accessible et donc avec une bonne méthode de travail dès le départ c’est tout à fait envisageable. Et puis ne soit pas trop déçu si ton classement au S1 est un peu décevant car en général les primants gagnent des places au S2.

Vos conseils aux futurs P1 ?
La P1 ce n’est pas une année facile mais tout est fait pour la rendre plus abordable. Je recommande vraiment le tuto de P6 qui est très bien et que j’ai sincèrement trouvé plus utile que ma prépa privé (donc si vous ne prenez pas de prépa vraiment no worries le tuto + éventuellement certains ouvrages suffisent amplement). A P6 il y a vraiment une bonne ambiance 🙂

Si vous voulez me contacter pour qu’on parle ou si vous avez des questions sur quelque chose en particulier n’hésitez pas à me contacter sur mon adresse email : lea.lympstone@gmail.com.

Je vous souhaite beaucoup de courage et surtout beaucoup de succès !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. R15 dit :

    Bonjour Léa mon classement au S1 est presque comme toi 622 en médecine mais en pharma 590
    pourrais tu me dire s’il te plait quelles notes as tu obtenu pour réussir à être classée en pharma!
    est ce faisable?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *