C2SU

Corporation des Carabins de Sorbonne Université

Témoignage : Elodie (Didie)

Bizuth ou carré ? Votre place ?
Carrée !
Primante : 738ème
Doublante : 131ème au premier semestre, 140ème au final.

Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spécialité SVT, mention Très Bien.

Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PAES ?
Je suis rentrée à 18 ans en PAES (presque 19 en fait, vu que je suis de tout début d’année…)

Logement personnel ou familial ?
Chez Papa et Maman. Je me sentais incapable de me gérer moi-même (et vu comme je le fais maintenant en P2 je me dis que j’ai eu raison ^^’ ). J’avais trop peur de déprimer, de ne pas savoir m’organiser etc. Et j’ai gagné du temps à rester à la maison : je n’avais aucune corvée à faire ! Et puis j’avais des parents qui me soutenaient, et même les jours où je restais à la maison au moins je pouvais manger avec ma mère, et non toute seule.

Durée du trajet domicile-fac ?
1h30 … C’est un peu le mauvais côté du domicile familial, j’habitais super loin. Du coup je ne venais à la fac que les jours d’ED et le samedi pour le Tuto. Le reste du temps je regardais les cours (en pyjama 😛 ) sur Internet. Et j’allais à la médiathèque à côté de chez moi l’aprèm pour bosser tranquille.

Avez-vous une méthode de travail bien précise ?
Plutôt non.
Mon but c’était de travailler le maximum, du moins en doublante. En primante je n’avais pas réussi à trouver un rythme de travail adapté. Quand j’allais à la médiathèque (en doublante donc) je restais 5 à 6 heures en général et ne faisais presque aucune pause. Mon objectif était de revoir un maximum de fois chaque cours, mais en passant quand même pas mal de temps sur chacun d’eux.
Après, mes méthodes étaient différentes selon les matières. Dans les matières à réflexion comme la chimie ou la biostat (physique j’avais un peu abandonné…) je refaisais les ED, et je les préparais, mais en chimie j’ai aussi passé beaucoup de temps à apprendre les cours. Dans les matières à par cœur, je faisais des QCM presque à chaque fois que je révisais un chapitre. Pour l’UE7, j’écrivais beaucoup.
Et globalement, pour apprendre, je relisais plusieurs fois chaque paragraphe, et je surlignais les trucs importants (classique ! ).
En anat’ j’avais une assez bonne méthode : j’apprenais un cours un jour (notons le J1), j’essayais de le revoir à J2 ou J3 puis de le rerevoir à J4 ou J5. Ce qui fait qu’en une semaine j’avais revu le cours 3 fois, et ça me permettait de bien le retenir.
Après bien sûr il faut réviser, mais ça je pense que tout le monde le fait. =)

Combien de temps travailliez-vous par jour ?
C’était variable. Je pense qu’en semaine je tournais autour de 8h. J’avais toujours l’impression de peu travailler par rapport à d’autres, mais en même temps j’avais l’impression de ne faire que ça : BOSSER. Le truc c’est que je suis lente pour tout : pour manger, pour me doucher, pour … tout. Donc au final je travaillais sans doute moins que certains, MAIS quand je bossais je bossais vraiment. Par exemple à la médiathèque je pouvais bosser de 14h à 19h30 en ne faisant aucune pause (ou alors pour aller aux toilettes quoi…) parce que je savais que c’était le seul endroit où j’étais super efficace.
Le week-end je travaillais en général beaucoup moins.

Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?
En primante, j’ai fait un stage de 60 heures dans une prépa, et je pense que ça m’avait plutôt aidée.
En doublante, j’avais bossé un peu pendant les vacances d’été : quand je n’avais rien à faire je prenais un poly et je faisais le programme du début, dans l’ordre. J’essayais de réviser de façon décontractée, ce qui m’a amenée par exemple à réviser sur un transat’ dans le jardin ou à la plage, ou dans l’avion…. Ensuite quand je suis rentrée de vacances fin Août je m’y suis mise plus sérieusement.

Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?
Mmmmh… moyennement. Disons que mes seules références étaient mes classements au tuto, et que globalement en UE 5 et 2 je pense qu’ils étaient réalistes, mais en UE 1 et 3.1 beaucoup moins puisqu’ils étaient très variables (ce qui me faisait pas mal stresser…). Puis j’avais toujours cette tendance à la dévalorisation qui me faisait dire que même si j’étais assez bien classée ça ne serait jamais suffisant…
Au deuxième semestre j’ai appris à me faire un peu plus confiance (vu mon résultat) et donc à moins faire attention aux classements.

Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?
Pas un en particulier, mais les tuteurs me vendaient pas mal de rêve ! Puis les P2 qui nous aidaient sur le forum aussi.
Et j’avais une amie qui est passée primante en sage-femme, et je me disais « vous venez du même lycée, de la même classe, si elle l’a fait tu peux le faire ».
Après de façon plus générale, quand je voyais des reportages sur les médecins et tout, ou même des séries, j’avais vraiment envie de réussir.

Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
Non. Pas spécialement. Si j’ai eu ce classement, c’est grâce à mon travail. Et je ne dis pas ça pour me vanter : je pense que tous les gens bien classés ont leur classement grâce au travail (et à leurs capacités mais alors dans ce cas en effet on peut parler de chance ^^ )

Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?
Non, juste un stage de pré-rentrée en primante.

Pourquoi ?
J’habitais loiiiiiiiiin, et j’avais trop peur de perdre du temps. Je me suis dit que le Tuto + les ED de la fac suffiraient, et que le reste du temps je pourrais le consacrer à toutes les matières à par cœur. Je ne regrette absolument pas ce choix, étant très lente pour apprendre mes cours il me fallait du temps pour moi.

Avez-vous travaillé seul ?
Oui ! J’étais vraiment trop stressée pour bosser avec des gens, je préférais me concentrer sur mon travail, en tête à tête avec moi-même. Je n’ai jamais fait de travail de groupe. A la médiathèque je bossais à côté de deux filles qui étaient primantes, mais je bossais à côté d’elles, pas avec elles.
Par contre je restais beaucoup en contact avec les quelques P1 que je connaissais bien (et qui sont en P2 avec moi maintenant !), on se soutenait, et on se répondait en cas de question. Ca a été un immense soutien de les avoir à portée de SMS. Je ne les remercierai jamais assez pour tout ça d’ailleurs ♥

Vacances ?
En décembre oui évidemment : Post P1, Noël, Jour de l’an, grasses matinées, soirées avec mon copain … bref vacances quoi. J’avais un peu révisé pendant mes vacances de doublante quand je n’avais rien à faire : j’avais commencé les ED de biophy et biostat.
Et l’été j’en ai déjà parlé plus haut.

Sorties ?
En primante j’ai été à quelques soirée et je ne pense pas que c’était une super solution … ^^’
En doublante je suis très peu sortie. En fait, je voyais mon copain soit le samedi après-midi, soit le samedi soir jusqu’au dimanche matin, et si je sortais c’était avec lui sur ces horaires-là. Mais en doublante je n’ai pas le souvenir d’avoir fait de vraie soirée puisque même le week-end j’essayais de ne pas me coucher trop tard pour récupérer mon sommeil en retard.

Et les parents dans tout ça ?
ADORABLES. Je n’aurais pas pu réussir sans eux : ils me chouchoutaient. Je n’ai rien eu à faire pendant toute ma P1 (bon allez, je descendais mon linge sale quand même ^^ ). Ils m’ont énormément soutenue aussi moralement, et j’en avais vraiment besoin étant donné que je déprimais beaucoup, surtout au premier semestre. Ils ont eu la patience de supporter mon humeur exécrable, et me disaient qu’ils me soutiendraient quoi que je fasse. Et ils m’engueulaient aussi quand je déconnais un peu trop avec ma santé ou que je déprimais trop. Je dois aussi remercier mon petit frère que j’empêchais de jouer de la guitare avec l’ampli quand j’étais à la maison, ou de mettre le son de ses jeux vidéos trop fort… ^^’

Quelle était votre attitude en cours ?
Je n’y allais pas souvent en doublante, et quand j’y allais j’essayais de suivre et de ne pas dormir. Je regardais les cours plutôt sur Internet, c’était mieux pour me concentrer.
Par contre en ED j’étais très attentive, je notais toutes les corrections même quand j’avais bon, et j’essayais d’être au premier rang. Il y a certains ED comme la Bioch où je ne suis pas allée par contre (encore une fois je parle de mon année de doublante, en primante j’ai « subi » tous les ED, je m’endormais un peu, je suivais moyennement…)

Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?
Les Tut’ m’ont été très très utiles. J’ai acheté le Netter aussi, qui m’a bien aidée (comme je n’allais pas à la BU je ne pouvais pas l’emprunter là-bas). J’ai acheté aussi quelques bouquins de QCM spiralés, qui sont utiles quand on sait y détecter les fautes, mais je n’ai pas acheté ceux qu’on m’avait déconseillés. Par contre en primante j’avais fait l’erreur d’acheter un livre de BDD et un livre de physique, ils ne m’ont jamais servi.

Vos matières préférées ?
BDR, Anat’, HDM, Physio

Celles que vous détestiez ?
Globalement celles avec des lettres grecques et des formules, donc la physique, la chimie. La Biostat ça passait un peu mieux parce que j’avais moins de difficultés ^^

Quelle(s) sont (est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?
La physique et la chimie (G comme O). La physique j’ai un peu abandonné, et la chimie me faisait tellement peur qu’au final je l’ai énormément bossée et l’UE1 a été ma deuxième meilleure note du premier semestre ^^

Celles qui vous ont semblé faciles ?
Aucune ! C’est un concours donc généralement, les matières où j’étais forte, les autres l’étaient aussi et ça ne me permettait donc pas de me reposer sur mes lauriers : j’ai dû travailler toutes les matières, il n’y en a aucune qui est « innée ».

Avez-vous travaillé avec les annales ?
Oui, je regardais assez souvent le genre de questions qu’on nous posait. Pendant la période de révision je faisais les annales entièrement.

Etiez-vous motivé ?
AH BAH OUI HEIN !

Au point de vue sommeil ?
Oulah, la question qui fâche.
J’ai développé une incroyable faculté à faire des insomnies depuis ma première P1, ce qui fait que j’étais très fatiguée. Je suis allée voir un médecin pour ne pas être trop handicapée mais globalement je ne dormais pas assez. Idéalement il me faut 8h de sommeil, et à part le week-end parfois, je ne les atteignais jamais.

Gros stressé ou plutôt relax ?

Grosse stressée !!! Surtout au S1, ce qui me faisait totalement déprimer. Je ne faisais que de pleurer surtout vers la fin… ^^’ Je n’arrivais pas à me faire confiance et j’avais tendance à croire que j’étais super nulle : C’est vraiment un truc à éviter.
Au S2 j’étais toujours un peu stressée mais quand même beaucoup moins.

Pratiquiez-vous une activité sportive en PCEM1 ?
Non … ><
(Enfin sauf une mais vous ne voulez pas savoir).

Quels étaient vos loisirs ?
Ben pas grand-chose.
J’ai regardé Desperate Housewive quand ça passait sur Canal+ . Et sinon je voyais mon copain le week-end, c’était mon seul moment de vraie pause en fait, et heureusement qu’il était là lui aussi !

Votre sentiment sur les 1ères années ?
Ca vous forge un Homme !
Je pense qu’on change beaucoup entre le moment où on entre en P1 et le moment où on en sort. C’est une année difficile, très difficile, qui fait beaucoup réfléchir, et mûrir, et qui modifie un peu (voire beaucoup) notre personnalité.
Mais ça reste une expérience dont je serai fière toute ma vie je pense. Et il faut que chacun d’entre vous soit fier aussi, peu importe l’issue.

Passer bizuth selon vous c’est… ?
Bah il paraît que c’est possible ! J’admire vraiment ceux qui ont réussi. Je pense que, outre les capacités qu’il faut pour passer en P2, il faut en plus savoir se motiver et s’organiser dès le début si on veut passer primant.

Vos conseils aux futurs P1 ?
DONNEZ-VOUS A FOND !
Si c’est ce que vous voulez faire alors il faut vous y mettre corps et âme dès le début et jusqu’au bout.
L’important est de ne rien regretter, peu importe l’issue de cette / ces année(s) de P1. Quoi qu’il advienne servez-vous de la P1 comme d’une leçon : celle qui vous aura appris que vous pouvez vous surpasser, celle qui vous aura montré que vous êtes capables de vous battre.
Mais si par malheur ça ne passe pas pour vous sachez qu’il y a des tonnes d’autres choses qui vous permettrons d’être heureux dans la vie, et essayez de ne pas trop vous miner le moral pendant votre année.
Par ailleurs, c’est un combat où le mental doit être d’acier, même s’il aura forcément ses faiblesses, et n’oubliez pas que pour garder ce mental-là il faut savoir lâcher prise parfois : une pause le samedi après-midi n’a jamais empêché quelqu’un de passer. D’ailleurs, soit dit en passant, sacrifier sa santé n’est pas une solution.
Ne vous isolez pas non plus. Gardez quelques contacts, avec des gens en P1 pour vous soutenir, et hors P1 si possible. Un petit SMS de temps en temps ça met du baume au cœur. Et surtout, SURTOUT, ne restez pas seul si ça ne va pas, parlez-en à vos amis, à vos parents, à vos tuteurs…
Et enfin, n’écoutez pas trop les autres, ne vous mettez pas dans un moule, sachez vous adapter et trouver VOTRE méthode. La P1 c’est un truc qu’on fait seul finalement, c’est à chacun de décider ce qui est bien pour lui ou non.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *