Conditions de travail et de formation des externes : les résultats

C'est avec un immense honneur que l'ANEMF nous a dévoilé aujourd'hui les conclusions des groupes de travail relatifs aux conditions de travail et de formation des étudiants en médecine. Ces réunions ont débuté en novembre, et l'ANEMF avait lors de la conférence de presse du 11 janvier présenté ses revendications et les résultats de sa grande enquête à laquelle près de 7200 externes avaient répondu.

ANEMF CTFE

Hier, l'ANEMF a donc obtenu des engagements du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé et du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Ces engagements sont :

  • L'extension du repos de sécurité aux activités universitaires : il ne pourra plus être placé dans l'obligation d'être présent en stage ou en cours à la faculté pendant les onze heures suivant une garde de nuit (mise en application : mai 2013)
  • La rémunération des redoublants : dans les textes actuels, les externes redoublants de deuxième année du deuxième cycle (DCEM2) ne sont pas nécessairement rémunérés, et les externes redoublants de 3e et 4e année peuvent être partiellement rémunérés, entraînant une fragilité de leur protection sociale. Leur rémunération tous les mois sera assurée, au plus tard en septembre 2013.
  • La mise en place d'une indemnité de déplacement : à partir de septembre 2013, une indemnité sera mise en place pour diminuer le coût des stages hors CHU.
  • La représentation des externes en : Commission Médicale d’Établissement (instance hospitalière consultative chargée des questions de projet d'établissement, de projet médical...), en Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (instance consultative chargée de la qualité de vie au travail pour les personnels hospitaliers), en COPS (Commission d'Organisation de la Permanence de Soins, chargée d'établir notamment l'organisation des gardes et astreintes) sera ouverte dès novembre 2013.
  • Les terrains de stages devront êtres ouverts uniquement s'ils ont été proposés par la commission pédagogique du conseil d'UFR, permettant de garantir leur qualité pédagogique, ce dès septembre 2013.
  • Les garanties concernant l'accès à de meilleures conditions de travail lors des gardes, notamment l'hébergement et l'accès à un repas chaud gratuitement seront assurées.

De nombreux autres points concernant la centralisation de la rémunération (rémunération uniquement par le CHU et pas par le CHU ou par le CH si le stage a lieu en extra-CHU), la garantie de pouvoir quitter le terrain de stage à temps pour se rendre en cours, le cadrage du temps de travail et la prévention des risques psychosociaux sont encore en travaux.
Une réunion de suivi de l'efficacité de ces mesures est également prévue pour mai 2013, et une autre en novembre 2013.

Malgré tout, l'ANEMF déplore que le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé n’ai pas souhaité faire un geste fort vers l’amélioration de l’accessibilité des études et pour la cohérence des formations en mettant en adéquation la rémunération des externes avec la rémunération des alternants (étudiants stagiaires dans le privé, dont la rémunération revient approximativement à un doublement du salaire). L'ANEMF regrette également que le processus de sanctions à l’encontre des établissements qui ne respectent pas les droits des étudiants n’ait pas été avancé, ce malgré un engagement écrit de la Ministre.

Néanmoins, ces conclusions représentent une réelle avancée que l’ANEMF a pu obtenir grâce à un réseau solidaire, un travail conjoint avec les syndicats d’internes, de chefs de clinique et d’assistants, et surtout grâce aux étudiants qui se sont mobilisés pendant toute cette période pour faire entendre leurs revendications.

Nous nous joignons au Bureau National et à l'ensemble du réseau de l'ANEMF pour remercier l’ensemble des étudiants qui nous ont soutenu dans ces négociations. Ces progrès prouvent qu’il est nécessaire que tous les étudiants s’engagent pour défendre leurs acquis et faire respecter leurs droits ! Chaque jour, les représentants étudiants, associatifs, locaux ou nationaux, défendent les étudiants et les études médicales. En soutenant leurs actions, vous leur permettez d’obtenir des avancées concrètes pour la qualité de votre formation.

Le Bureau National de l'ANEMF ainsi que nous même restons à votre disposition pour toute question ou remarque.

Fièrement et carabinement,
Le Bureau de la CEMP6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*