C2SU

Corporation des Carabins de Sorbonne Université

Témoignage de Linda.A

– Primant ou doublant ? Places ?

Passée doublante, voici mes classements :
-Primante : S1 → 507 S2 → 684 (avec ce classement j’ai eu pharma mais j’ai décliné l’offre, car ce n’était pas ce que je voulais.)
-Doublante : S1 → 152 S2 → 231

– Filière ?
Filière médecine

– Type de BAC ? Mention ? Aisance en cours pendant le lycée ?
Bac S classique, un vrai boulet au lycée, toujours dans les derniers malgré ma bonne volonté, j’avais clairement aucune méthode de travail contrairement à mes petits camarades déjà bien rodés. J’avais pris à cette époque (déjà!) une habitude qui me venait du collège qui consiste en le fait de NE RIEN FOUTRE, ou presque rien, sauf la veille des évaluations. Comme j’avais des facilités je me dispensais de revoir mes cours et mal m’en a pris puisqu’au lycée cette « méthode » de fainéant s’avéra bien traître..
Bref du coup 1 mois avant le bac j’ai plongé le nez et plus concrètement toute la face dans les annales ce qui m’a sauvé la peau des fesses, et j’ai même fini par décrocher la mention Bien, Dieu sait comment !

– Type de logement pendant la (les) année(s) de P1 ? (familial, personnel, colocation…)
Pendant mes 2 PACES j’étais chez mes parents, en banlieue donc un peu loin de la fac. Du coup en doublante, j’ai pris la bonne résolution de ne regarder les cours que chez moi, bien au chaud devant mon PC avec ma tasse de thé anglais (la baaase), et d’aller à la fac uniquement pour les séances de khôlles du lundi soir et pour les cbs du samedi matin (la baaaase too).
Pour la suite je ne vous parlerai que de mon année de doublante, pour ceux que ça intéresse je pourrais aussi vous détailler mes péripéties de l’année de primante (mais je doute que ça brise des cœurs ^^).

– Méthode de travail ? Temps de travail ?
Alors il faut savoir en premier lieu, que je suis quelqu’un qui fatigue assez vite du cerveau, c’est à dire que, lorsque le soleil se couche il est pour moi très difficile de garder les yeux sur mes cours et de réviser ardemment (en fait c’est vraiment très compliqué pour moi, le soir mon corps est mode « dodo imminent » xD).
Dooonc, ce que je faisais en doublante c’est que je planifiais mes révisions de la semaine en fonction des matières du concours blanc du samedi à venir. Le dimanche, carnet en main, je notais les matières sur lesquelles je devais axer mes révisions, puis je notais aussi sur mes plages horaires « libres » les matières et les cours où je devais mettre un coup de fouet parce que non maitrisés ou vus il y a un moment.
Le matin, je me levais aux alentours de 7h, je mangeais, faisais mes petites affaires puis à 8h je me posais, je regardais en accéléré 2 cours (en x2 ), vers 10h15 je reprenais en révisant une matière (2h), puis pause vers 12h30 (repas devant les enquêtes impossible = le feuuu). 14H, rebelote, une matière pendant 2h (révisions, QCMs, annales…), petite pause puis reprise vers 16h30 et une nouvelle matière jusqu’à épuisement de mon cerveau. Le soir du coup c’était assez chill, j’ai beaucoup regardé la tv pendant ma PACES (ce qui n’est plus du tout le cas à l’heure actuelle) et je regardais beaucoup de conneries style TPMP (loool) parce que ça me vidait la tête, tout simplement.
Donc soit je me posais devant TPMP, soit Koh Lanta , enfin des trucs de ce genre. Et tout ça pendant 1 semaine, jusqu’au samedi, où je n’ai pas raté un seul précieux concours blanc (cb). J’y allais pour me jauger, je donnais tout ce que j’avais à donner, puis je corrigeais après le déjeuner chaque épreuve (étape INDISPENSABLE sinon aucun intérêt). Si je n’étais pas satisfaite de mon classemement, alors je cherchais ce qui clochait et je faisais en sorte d’y remédier. J’avais un carnet d’erreurs où je notais chacune de mes erreurs ainsi que les choses qui me semblaient importantes et que j’avais du mal à retenir, j’y inscrivais aussi les formules récurrentes et plein d’autres tips comme ça.
Donc moralité : Ayez un (ou plusieurs, mais organisés) carnets d’erreurs et + encore !

– Avance pendant les grandes vacances ?
Pas vraiment, j’ai voulu profiter dans la mesure du possible de mes vacances après ma première PACES qui fut assez riche en émotions (et en fatigue), donc je n’ai commencé à m’y remettre qu’à l’occasion du SPR (stage de pré-rentrée) où j’ai commencé à travailler sérieusement pour me replonger dans le bain et re partir du bon pied grâce au tutorat !

– Avec ou sans prépa ?
Is that really a question ? Lol, j’ai dû faire avec les moyens en ma possession, ce qui signifie : RIEN, puisqu’étudiante. Il était pour moi hors de question de faire porter ce poids financier que représente la prépa à mes parents, qui ont d’autres charges à payer et bien assez de factures pour que je leur en rajoute. Non, c’était tout simplement inenvisageable. Alors j’ai décidé de faire ça proprement, comme une grande. Enfin non, j’abuse un peu.. Puisque j’avais dans mon camp un allié, et pas n’importe lequel. Un avantage de taille ! Gratuit et universel, accessible à tous et moral. Je ne ferai durer le suspense une seconde de plus, cet allié n’était autre que … LE TUTORAT ! Évidemment !!! Qui d’autre ? 😉

– Supports de travail ?
Ca va dépendre des matières, voilà le petit debrief :
S1 UE 2 : – biocell, je travaillais EXCLUSIVEMENT avec les polys qui sont très très bien faits je trouve, j’avais surligné les trucs importants, gribouillé des schémas etc. Bref poly !!
– Histo : tuuuuut’ parce que clairement le poly c’est du foutage de gueule puissance 1000 mmdrrr y’a que des photos dedans.
– Bdr : polyyyy très détaillé y’a déjà tout dedans pas besoin de s’encombrer avec quelque chose d’autre
– BDA/BDH : tut’ + poly

UE 5 : TUT’ EXCLUSIVEMENT, clair, net, precis.

UE 3.1 : je la travaillais pas mdrrrr mais pour les exercices je prenais les anciens cbs et les annales.
UE 1 :
– bioch’ : poly pareil très bien fait pas besoin de s’encombrer.
– Chimie G/O : idem mais je lisais pas trop le poly je regardais les vidéos en x2 et je m’entrainais.
S2 : UE 3.2 : pour la physio le poly est TOP, pour la biophy diapos +++ et eds indispensables
UE 4 : Eds et exos (j’ai pas touché le poly) j’allais aux eds et j’avais réussi à dégôter des fiches MS que je complétait avec les nouvelles formules. Et j’apprenais à utiliser ces formules en m’entrainant pour bien les maitriser.

UE 6: Tut +++, pour les cours modifiés j’ai regardé les diapos et complété le tut’, ensuite je ne m’entrainais plus que sur ça.

UE 7 : POLY ! Mot pour mot, y’a pas d’autre solution pour cette UE, il faut vraiment connaître son cours sur le bout des ongles. Dans l’idéal, le comprendre avant pour mieux l’apprendre. Pour les QROCs, TOUT PEUT TOMBER !!! Alors n’hésitez pas à vous entrainer avec le tuto, entre p1 envoyez vous des QROCS potentielles etc.

UE CS1 : TUT’ again ! Anat’ anat’ anat’ donc → tut’ (après y’a des applis et des vidéos sur youtube si vraiment vous n’arrivez pas à visualiser les choses).

UE CS2 : Tut’ too hahaha sacrés tuts’ hein, bah franchement il faut avouer qu’ils sont super bien faits et que pour pas mal de matières comme l’anat’ et l’uecs2 par exemple, où on a que les diapos et des polys éparpillés, c’est super pratique puisque ça englobe tout. Alors il faut vraiment pas hésiter à les acheter, pour le prix auxquels ils sont, c’est un investissement plus que rentable. (Oh le tuto, avec toute la pub que je vous fais, je devrais être payée loool)

UE P : IDEM, même si j’étais nulle à chier hahahah

et pour toutes les Ues spées c’est pareil, je vous laisse deviner 😉

– Mode de travail ?
Simple. Pour apprendre, j’écris. Alors ce que je faisais c’était que je regardais le cours vidéo (x2), parce que pour moi, voir le prof expliquer c’est indispensable avant de réviser un cours. Je ne peux pas me lancer comme ça tête baissée dans un poly sans avoir entendu d’abord les explications qui vont avec chaque partie. Après cette étape préliminaire sinequanone, je revois une 1ère fois le cours en le réécrivant dans sa totalité, mot pour mot, virgule pour virgule, nan j’dec. Mais en bref, je le réecris (mémoire visuelle +++ donc on surligne les mots et bouts de phrases importants, on se fait des petits schémas perso ++++) c’est l’étape la plus longue. La 2ème fois je me fais un petit récap’ de ce dont je me souviens, puis je réécris les parties manquantes et je relis aussi mon cours. La 3ème fois je réécris très brièvement un résumé détaillé de tout ce qui me revient. A chacune de ces révisions à la fin je fais des QCMs (+++++ important pour voir si l’on a bien assimilé le cours, et pour voir ce que les profs attendent de nous que l’on ai retenu).
Une fois que j’ai revu tous les cours d’une matière je me mets à bombarder d’annales et de QCMs. A chaque erreur que je fais je la note, et si je la refais, je la renote (on a tendance à refaire 2 ou 3 fois les mêmes erreurs avant de retenir). Le samedi constitue un test de mes connaissances, et c’est aussi une sortie ^^, ça change de voir autre chose que son PC et son chat lol.

Pour info, je ne travaillais JAMAIS à la BU, j’ai testé et sérieux en PACES ça m’angoissait. Comment peut-on travailler paisiblement quand y’a autant de concurrents autour de soi ? Moi j’y arrivais pas, je tournais la tête toutes les 2 secondes vers le voisin pour voir où il en était, j’avais chaud, l’impression qu’on m’épiait mdrr je devenais clairement parano. Alors en p1 la bu c’était ma bête noire je l’esquivais telle la peste !! Quand j’en avais ma claque d’être chez moi je me faisais un petit coup de bu en mode « éléctrochoc » pour me remettre les idées en place hahahah je courrais bien vite chez moi après ça.

– Sorties extra-P1 ? Vie familiale et amicale ? Vie sportive ?
A dire vrai, je ne suis pas quelqu’un qui adore sortir, mais je vous promets qu’à ma 1ère p1, j’ai fini par saturer et m’inscrire à la salle de sport vers février. Ca me manquait trop, et puis j’avais besoin d’un défouloir 1 à 2 fois dans la semaine, voire de nouvelles têtes ce genre de choses.
Puis en doublante, je faisais du vélo tous les week-end 1h ou 2, je suis aussi allée au cinéma, j’ai vu mes amies, j’ai fait des annivs’. Enfin je ne me suis pas privée dans la mesure où c’est quelque chose qui ne me va pas. Si je me prive de quelque chose qui me semble nécessaire, alors je serais bloquée sur cette chose et ça m’empêchera de travailler. Alors à quoi bon me priver ?
Je me dis que le temps de travail, finalement, n’est pas si important que ça. On peut travailler 14h dans la journée mais en étant efficace seulement 4h, tandis qu’on peut bosser 8h et être d’une efficacité impressionnante !

Du coup je bossais environ 8 à 10h par jour, mais ça me suffisait amplement.
Chacun son rythme après tout 😉 !

Sinon pendant mon année de doublante j’ai aussi passé mon permis (c’était une vraie putain de galère donc je vous épargnerai les détails), et ma sœur s’est mariée en avril, soit à quelques jours du concours. Non, je n’ai pas rien foutu cette année-là, mais on va dire que je fonctionne comme ça et que j’ai su me gérer (organisatioooooon, the baaase !).

– Cours en amphi, en vidéo ou pas de cours ? Participation aux ED ?
En primante j’étais allée à tous les amphis, même l’anat’ pour vous dire.. En doublante je me suis contentée de regarder les cours depuis chez moi en accéléré, ce qui m’a semblé plus judicieux dans ma situation.
J’allais à tous les Eds parce que c’est l’occasion de poser plein de questions, de voir si on a bien compris le cours aussi. Et puis pour participer, ça je participais ! J’adore participer, je trouve que ça rend tout de suite un cours plus vivant, plus interactif, sinon je m’endors et c’est vraiment barbant d’aller à un cours pour roupiller. Enfin j’en vois pas l’intêret, on a peu l’occasion en PACES d’interagir avec des professeurs alors quand on en a l’opportunité autant la saisir non ?

– Matières fétiches VS matières cauchemardesques ?
Je suis une biologiste dans l’âme pour tout vous dire (Spé SVT au bac est-ce qye vous êtes lààààà???!!!), alors il va sans dire que j’ai adoré la biocelle, tout comme l’histologie enfin toute l’UE2 quoi (un peu moins la partie embryo je dois l’avouer). Je me suis aussi découvert une passion pour l’anat’ qui, dans notre univers de p1, m’a paru être la plus concrète des matières médicales (LE CORPS HUMAIN SAPRISTI!).
La biochimie j’ai aussi beaucoup aimé, ça me sert d’ailleurs encore en p2, ce sont vraiment les bases de tout, et ça permet de comprendre énormément de choses en médecine. C’est sympa de se dire qu’on apprend tout ça, pas seulement dans l’objectif de se classer, mais aussi pour la suite de nos études et pour notre propre culture, je trouve.

Sinon, j’ai trouvé la chimie vraiment difficile (merciiii Gédéon <3 ), la chimie O je n'en parle pas j'ai dû comprendre 2 chapitres sur la totalité. La physique... euh … really ? Je pense que ça saurait se passer de commentaire, on va laisser ce bon vieux Newton en paix dans son cercueil ! – Gestion du sommeil ?
Le sommeil c’est vraiment la base, désolée de passer par cette étape de remontrances, mais cher p1 écoute moi bien, tend l’oreille à ces paroles que tu prononces dans ton lobe temporal gauche (et ailleurs encore) : NE NÉGLIGE JAMAIS TON SOMMEIL ! Grossière erreur que tu ne commettras point, au risque de te retrouver dans un cercle vicieux de fatigue cérébro-physique intense et chronique.
Plus sérieusement, j’essayais d’avoir mes 8h de sommeil effectif par nuit, et j’essayais aussi de ne pas faire de sieste, au risque de ne pas réussir à m’endormir le soir venu.
Toute une technique pour préserver son corps de la fatigue : bien dormir, bien manger (fruits/légumes de saison si possible, lâchez un peu le monop’ il fait bien son chiffre sans nous lol, pas ingurgiter 3 tonnes de café, …), faire un peu de sport pour relâcher la pression accumulée, s’accorder des moments de détente etc.

– Gestion du stress ?
Bah moi je suis pas une très grosse stressée de base, enfin oui je stresse, mais j’arrive + ou – à le contrôler. Je pense à quelque chose de positif et je me dis que la vie est faite ainsi, que le résultat n’est en aucun cas une étiquette qu’on pourra me coller à la peau ! Quel que soit l’issue de ce concours, si vous avez fait tout votre possible pour atteindre votre objectif, alors vous n’avez aucun regret à avoir. La vie est trop courte pour qu’on la réduise à des regrets…
Le stress c’est bien lorsqu’on en a un peu et qu’il nous stimule positivement. Si le stress vous dépasse et devient plus fort que vous alors il faut contre-attaquer et le remettre à sa foutue place de stimulateur, pas de destructeur !!!
Alors je sais pas, faites ce qui vous déstresse, prenez des boules de geisha, dansez la lambada, lisez un poème, tapez dans un sac, allez courir, embrassez vos parents, écoutez Ray Charles, tout ça. Mais ne vous laissez pas submerger.

– Conseils ?

Que dire ? Et diable par où commencer ?

1) Croyez en vous, en ce que vous voulez, en où vous voulez aller. Ne laissez PERSONNE remettre en cause vos capacités.
Si je devais citer toutes les personnes qui m’ont dit de ne pas me lancer dans cette aventure, d’abandonner, ou que je n’y arriverai jamais ; je pourrais écrire un roman de leurs noms. Mais moi j’ai cru en moi, parce que j’avais pas le choix tout simplement. Quand tout le monde vous lâche, votre âme est là alors ne la négligez pas. Et puis moi aussi je suis là, je crois en vous, en tous ceux qui font en sorte de se rendre heureux, de respecter autrui et leurs valeurs (quelle utopiste je fais n’est-ce-pas ? ^^ ). ‘Fais en sorte de ne pas être déçue’, ma devise en PACES, accrochée à côté de mon bureau encore aujourd’hui.

2) Accordez vous des plaisirs et des moments de repos bien mérités, soufflez de temps en temps (famille, amis, …), la vie est belle. Même en PACES !

3) ALLEZ AUX CONCOURS BLANCS DU TUTO ET AUX EDS!!! On ne chipote pas devant un entrainement, gratuit qui plus est.

4) Ne vous éparpillez pas sur les supports de travail, c’est un coup à perdre un temps précieux pour chercher le support « idéal », et je sais très bien qu’en PACES tous les prétextes sont bons pour s’éparpiller, alors stay Focused, on choisit vite et bien son support, et on ne le lâche plus 😉

5) Entrainez vous un maximum sur les annales et avec des QCMs/Exos avant le jour J. Grossière erreur que de ne pas
s’entrainer, c’est en s’entrainant qu’on s’améliore et qu’on se situe.

6) N’écoutez pas les « on dit » et ceux qui vous feront croire des balivernes aussi hautes que l’himalaya (j’ai déjà fait toute l’anat’ et ceci et cela blblblb), stay focused on your goal !

7) Sinon, toujours le même et sempiternel conseil pour ma part : Vous devez absolument bien bien bien vous connaitre, savoir comment vous fonctionnez : Combien d’heures de sommeil pour être au top de votre forme ? Vous êtes plus du matin/aprem/soir pour vos révisions ? Révisions plutôt seul ou en groupe ? Plutôt visuel ou auditif ? Qu’est ce qui vous réconforte quand y’a un petit coup de mou ? Quelles sont vos motivations ? Bref vous allez vraiment apprendre à vous connaitre comme personne durant cette /ces années.
8) Organisez vouuuus les gars. Que ce soit un planning à la semaine ou au mois ou encore au jour, précis à la minute près (déconseillé) ou vague. Il faut que vous ayez un fil conducteur pour pas vous éparpiller le matin à chercher quoi réviser.

9) Petite citation pour conclure, ça fit plizir c’est bibi qui régale HAHAHA : « La question n’est pas de savoir qui va me laisser passer, c’est de savoir qui va m’arrêter. »

P.S : Et comme j’ai fait un petit tour préalable des témoignages et que j’ai vu que nos notes vous intéressaient je vous file mes notes de doublante (c’est cadeau de la maison ^^ ) :
S1 :
UE 1-14,88 UE 2- 15,34 UE 3.1- 10,97 UE 5-15,22

S2 :
UE 3.2- 14,94 UE 4- 12 UE 6- 16 UE 7- 13,6 UE CS1- 17,33 UE CS2-17
UE P-10

Voilà, je crois que maintenant j’ai fait le tour de tout ce que je voulais vous dire. Et puis si vous avez d’autres questions, ou si vous avez besoin de quoique ce soit, vous pouvez demander à l’un d’entre nous ce que vous voulez, ça nous fera plaisir de vous aider.
Personnellement vous pouvez me contacter par facebook (Pana Cée).

Bisous baveux, Linda.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *