UE 2

L'UE 2 comporte 4 matières :

Biologie Cellulaire

Le programme de biocell

La biologie cellulaire fait partie de l’UE2 la cellule et les tissus avec la biologie du développement, la biologie de la reproduction et l’histologie. C’est une matière assez vaste, son programme recouvre de nombreux chapitres mais on peut néanmoins les regrouper en deux grands sous-groupes.

Le premier concerne l’étude de la cellule en général et comprend les chapitres suivant :

  • L’introduction au monde vivant
  • Le cytosquelette (constituants et dynamique)
  • La structure et les fonctions des membranes biologiques (membrane plasmique et transports membranaires)
  • La mitochondrie et l’énergétique cellulaire
  • Le trafic intracellulaire (biosynthèse et maturation des protéines, endocytoses et mécanique générale du trafic)
  • Les cellules et leur environnement (interactions cellules-cellules et cellules-matrice)

Le second concerne plus particulièrement l’étude du noyau et comprend les chapitres suivants :

  • Le noyau interphasique
  • Le cycle cellulaire et la mitose
  • La régulation du cycle cellulaire
  • La méiose
  • L’apoptose
  • Le vieillissement

C’est deux parties peuvent à première vue paraître asses séparées l’une de l’autre mais en réalité ce n’est pas le cas vous verrez rapidement que ce que vous apprenez dans une peut vous servir et vous servira même pour la compréhension de l’autre.

Méthode pour bien travailler la biocell

La biocell n’est ni une matière à par cœur pur et dur ni une matière que de compréhension.

Ce n’est pas une matière à par cœur pur car vous vous rendrez rapidement compte qu’il y a une grande logique dans tout ce que vous apprendrez. Les différents mécanismes abordés s’intègrent bien les uns aux autres. Faire des relations entre les différents cours permet de ne pas avoir à tout apprendre bêtement ce qui en PAES n’est quand pas négligeable.

Maintenant je ne vous cache pas qu’il y a des choses que vous devrez néanmoins apprendre bêtement. Par exemple pour le nom des différents inhibiteurs du cytosquelette et leurs actions respectives pour les retenir il n’y a pas trente-six solutions il vous faudra les apprendre par cœur.

La biocell est une matière à ed, je vous conseille donc très fortement d’y aller. Il faut que vous prépariez vos eds à l’avance ou du moins que vous y réfléchissiez un minimum sinon à par vous faire perdre votre temps à recopier bêtement ce que le prof écrit au tableau ou dit à l’oral, ils ne vous serviront pas à grand-chose. Je vous conseille également de les refaire et de vous demander à chaque fois pourquoi c’est telle réponse et pas une autre qui est correct et de comprendre la démarche du raisonnement. C’est à force de les faire et de les refaire que vous acquerrez des automatismes qui vous permettront d’éviter les pièges dits classiques et d’aller beaucoup plus vite.

Faite aussi attention de ne pas tomber dans le piège du la biocell c’est simple il n’y a rien à apprendre il suffit de comprendre car c’est totalement faux, il y a plein de petits détails à connaitre qui sont importants et qui pourront tomber le jour du concours.

Le tuto de biocell

Le tutorat de biocell se fera sur le même modèle que le concours, c’est-à-dire que vous aurez une seule épreuve commune pour l’UE2 d’une durée d’1h30.

Comme pour concours, le sujets comprendra des QCMs en rapport avec une ou plusieurs expériences inédites que l’on vous proposera et qui feront appel à vos connaissances du cours mais également à votre logique et à votre compréhension d’où la nécessité de bien voir et revoir ses eds pour s’entrainer car au début ce n’est pas facile mais également des QCMs de cours.

Mon dernier conseil sera donc de vous encourager à venir au tuto pour vous entrainer sur des sujets types concours et dans les conditions des épreuves.

Il ne me reste donc plus qu’à vous souhaiter bon courage pour cette année qui n’est pas toujours facile mais qui peux néanmoins vous apporter plein de bonnes chose et de nombreux moments agréables.

 

Histologie

Qu’est ce que l’histologie ?

L’histologie, c’est l’étude des tissus biologiques :

  • Les épithéliums
  • Les tissus conjonctifs et adipeux
  • Les tissus squelettiques (os, cartilage)
  • Le tissu nerveux, les tissus musculaires

Il s’agit d’une matière à la frontière entre la biologie cellulaire et l’anatomie, dans laquelle vous
étudierez :

  • Les cellules qui composent ces différents tissus (leur localisation, leur morphologie, leurs fonctions, leurs caractéristiques cytologiques, leurs interactions entre elles et avec le milieu environnant)
  • Le milieu extracellulaire (vous deviendrez incollables sur la MEC !)
  • Les tissus dans leur ensemble (localisation, fonction, différences d’un tissu à l’autre, etc)

A la fac, qu’est ce que ça donne ?

Les enseignements d’histologie sont composés à la fois de cours magistraux et de séances d’ED.

  • Les cours :

Vous avez 13h de cours en amphi, répartis en 5 chapitres, chaque chapitre étant traité par un prof différent. Le poly d’histologie étant entièrement rédigé et très détaillé, certaines personnes ne vont pas en cours et préfèrent apprendre directement dans le poly. Avant de décider de faire la même chose, assistez au moins à un cours magistral et jugez par vous-même de l’utilité ou non d’y aller !
En effet, aller aux cours d’histo peut s’avérer bénéfique, notamment si vous avez une mémoire plutôt visuelle (les diapos des profs sont pleines de schémas, ça peut être hyper utile pour visualiser et mieux apprendre), ou si le poly rédigé en interminables paragraphes vous rend dingue ^^ Et puis, officiellement, la référence pour le concours est POD (Poly + Oral + Diapos)…

  • Les enseignements dirigés :

Si vous décidez de ne pas aller en cours, vous devez toutefois assister aux ED ! (3 séances de 2h) Contrairement aux autres matières, les ED d’histo ne comprennent ni QCM ni exercices, mais
consistent en des rappels de cours : c’est l’occasion pour vous de poser vos questions à un prof et de vérifier que le cours a bien été compris, et le cas échéant d’éclaircir certains points. Ces ED sont censés être interactifs : le prof ne va pas parler seul pendant 2h, il va discuter avec vous et vous poser des questions, il faut donc au minimum avoir revu le cours avant de venir en ED, le mieux étant d’avoir préparé l’ED en essayant de légender les schémas contenant dans le poly d’ED. 😉

Au concours, qu’est ce que ça donne ?

L’histologie fait partie de l’UE2 avec la Biologie Cellulaire, la Biologie de la Reproduction (BDR) et l’Embryologie (ou Biologie du Développement, BDD). Elle représente environ 20% des QCM du sujet d’UE2 (14 QCM sur 64 ces deux dernières années). Etant donné que l’épreuve d’UE2 dure 90min, l’idéal est de consacrer 15 à 20 minutes à l’histologie, pas plus ! (pour avoir le temps de répondre aux autres questions, notamment à celles de Bio Cell)

Les QCM d’histo sont le plus souvent des questions pures de cours, mais il peut également y avoir des questions sur les schémas du poly. Ces schémas ne sont pas légendés dans le poly, d’où
l’intérêt d’assister aux cours et/ou aux ED (ou bien d’acheter le Tut’Histo dans lequel nous les avons légendés).

Comment travailler l’histologie ?

L’histo est une matière à « par coeur », qui nécessite donc une bonne compréhension du cours !

Nos conseils:

  • Cibler les informations importantes du poly (surlignage, soulignage).
  • S’aider de tableaux ou schémas récapitulatifs (faits par vous-même, ou ceux du Tut’Histo).
  • S’aider de schémas pour bien visualiser (diapos +++, internet, ouvrages de la BU).
  • S’entraîner en faisant un maximum de QCM : sujets du Tutorat (les sujets des années précédentes sont d’ailleurs disponibles dans la rubrique « Téléchargements »), sujets de prépa, QCM du Tut’Histo, annales. (Les QCM « spiralés » VG sont peu recommandés)
  • Aller en ED.

Que vous apporte le Tutorat en histologie ?

Des concours blancs d’histologie un samedi sur deux.
Probablement des sujets bonus, à faire sur montutorat.
Des réponses à vos questions :
- En direct le samedi après les concours blancs.
- Sur le forum du tutorat
Un Tut’Histo entièrement refait cet été, avec des fiches de cours et des QCM pour s’entraîner.

 

Biologie de la reproduction

Qu'est ce que la Biologie de la Reproduction ?

 
La Biologie de la Reproduction est composée de 7 chapitres (faits en 6x2h en amphi) :
- Appareil génital féminin
- Ovogenèse-Folliculogenèse
- Appareil génital masculin
- Spermatogenèse
- Fécondation
- 1ère semaine de développement (embryon préimplantatoire)
- 2ème semaine de développement et implantation.
 
On a donc une description du fonctionnement de l'appareil reproducteur masculin et féminin, puis la rencontre des gamètes lors de la fécondation, et le suivi de l'embryon pendant les deux premières semaines de développement.
Cette matière précède donc les cours d'Embryologie.
La Biologie de la Reproduction (ou BDR) est une des matières de l'UE2. Elle ne se compose que d'une douzaine de QCM environ au concours MAIS il est très important de bien la connaître pour gagner un maximum de points avec cette matière, qui est souvent très bien réussie par les gens qui la bossent bien.
Le poly est entièrement rédigé, avec des détails qu'il faut généralement bien connaître, et jusqu'à présent, les questions posées au concours trouvaient leur réponse dans le poly.
 

Comment faut-il travailler la BDR ?


Il faut BIEN la travailler. Faire une impasse en BDR peut être vraiment dangereux (sauf si on est un petit génie dans les autres matières de l'UE2... mais bon c'est rare).
 
==> Faut-il regarder les cours ?
Certains trouvent cela inutile, étant donné que le poly est entièrement rédigé et que jusqu'à présent on y trouvait les réponses du concours. Cependant, étant donné que les PAES signent un papier en début d'année disant que tout peut tomber au concours (Poly-Oral-Diapos), on ne peut pas vous assurer que ça sera le cas.
Par ailleurs, regarder les cours permet de bien comprendre et de bien visualiser (avec les diapos des profs). Le fait d'écouter le cours permet souvent de commencer à apprendre et de mieux retenir.
 
==> Que faut-il apprendre ?
... Tout. Tout peut tomber, et comme le poly est plein de détails, il faut les apprendre. C'est la grande difficulté de cette matière.
 
==> Comment apprendre ?
Il faut déjà comprendre le cours, ça ne sert à rien d'apprendre bêtement si on ne comprendre rien du tout à ce qu'on apprend. Il faut voir, revoir, rerevoir, et revoir encore le cours pleins de fois pendant le semestre pour ne pas oublier des choses importante (vu la quantité de choses à retenir, on les oublie vite !)
Il faut s'entraîner très souvent aussi : vous pouvez faire des QCM à chaque fois que vous apprenez un chapitre (c'est même fortement conseillé !), et il faut s'entraîner aussi en faisant des concours blancs.
A la fin du semestre, il faut absolument faire les annales : en effet, vous constaterez que les même pièges retombent assez souvent. Faire les annales est indispensable.
Vous pouvez faire des fiches si vous sentez que ça vous aide.
Vous pouvez vous faire des petits schémas ou en chercher sur Internet ou sur les diapos des profs (car le poly manque cruellement d'illustrations, or c'est parfois bien utile pour comprendre/apprendre...)
 

Le Tutorat de BDR :

Nous vous proposerons des QCM inspirés de ceux du concours (avec une difficulté qui peut parfois être légèrement supérieure à celle demandée au concours sur certains items, mais qui vous permettra d'être réellement prêts pour le jour J, en vous préparant à toutes les éventualités).

Biologie du Développement

La BDD, c’est quoi ?

La Biologie du Développement est une matière qui allie par cœur et compréhension. Grâce aux expériences développées dans le cours vous comprendrez les bases des mécanismes cellulaires et moléculaires qui gouvernent le développement et la différenciation.

Au concours

L’épreuve durera 1h30, et comprend la Biologie du Développement, Biologie de la Reproduction, Biologie cellulaire et Histologie.

Comment préparer la matière ?

Il faut bien comprendre le cours avant tout, et ne pas se perdre dans les détails. C’est très important de faire les annales, et aussi les concours blancs du tutorat !! Les questions se ressemblent d’une année sur l’autre. Donc si vous avez bien fait et refait les annales, vous n’aurez probablement pas de surprises le jour du concours.

Mot de la fin

Allez en cours, le prof donne des explications qui ne sont pas dans le poly qui peuvent vous aidez à comprendre le cours. Apprenez bien les expériences. Et bon courage !